On trouve le pastis dans tous les coins du département, de toutes les tailles et modèles et chaque Landais a son préféré.

Le pastis se mange, eh oui, chez nous, le pastis se mange en général, pour bien clôturer un bon repas landais.

Pastis vient du mot pâte en gascon

Pastis vient du mot « pâte » en gascon

D’origine, le pastis, qui vient du mot « pâte » en gascon, était préparé l’été pour les grandes occasions comme mariages, baptêmes, fêtes de villages etc..

Autrefois les femmes du village se mettaient ensemble pour la préparation car c’était un travail très long et très dur de pétrir la pâte à la main.

Nadine et mamie Charlotte

Nadine et mamie Charlotte

Je suis allée chez Jean Marie et Nadine Ducazaux pour en savoir un peu plus, on se connaît depuis longtemps et je sais que Nadine a appris la recette de mamie Charlotte (102 ans), la grand-mère de Jean Marie.

Nadine est prête à me dévoiler quelques ingrédients et astuces pour bien réussir son pastis.

Ingrédients Pastis

Pour faire un bon pastis il faut d’abord des bons produits frais

Pour faire un bon pastis nous mélangeons : de la farine, du sucre, des jaunes d’œufs, du lait cru, du beurre, du rhum et de la vanille et on finit par la levure pour faire monter la pâte.

On mélange le tout dans le pétrin (ouffff) : à ce stade la température de la pièce est très importante, s’il fait trop froid la pâte ne monte pas. C’est pour ça qu’autrefois le pastis ne se faisait que l’été.


Ensuite, on laisse reposer le tout pendant 1 heure à peu près avant de verser la pâte dans les moules.
On la laisse monter encore pendant une bonne heure pour enfourner ensuite pendant 1 heure et demie.

C’est sûr, c’est un certain temps de travail mais après le pastis se garde une bonne semaine…

Pastis Ducazaux (58)

A la recherche des œufs frais

Pastis Ducazaux (77)

Nadine utilise du bon lait cru de la ferme

Nadine m’avoue son dernier secret, pour faire un bon pastis il faut des bons produits, ça semble logique. Mais on parle des bons produits de la ferme : des œufs frais des poules en liberté, du lait cru des vaches de la ferme, des bâtons de vanille de Madagascar et de la farine de qualité.
Reste les bonnes doses, dans le bon ordre et à la bonne température…

Pastis ducazaux Bernard Dugros

Un bon pastis se garde au moins une semaine (photo: Bernard Dugros)

Avec tout ça on arrivera peut être un jour à faire un pastis comme celui de Nadine : parfumé, moelleux, et fondant…

Moi, honnêtement, je préfère finalement aller la voir à la ferme et le déguster là-bas.

Après pour digérer, je fais un petit tour sur le sentier de la Ferme découverte, à travers bois, prairies et vallons.
On découvre non seulement les animaux de la ferme mais aussi les habitats des animaux sauvages.

Pastis Ducazaux (47)

Le sentier à travers bois, champs et vallons

Ferme découverte Ducazaux

Pégase et Tania toujours prêts pour des rencontres

Pastis Ducazaux (56)

Les œufs de la ferme seront bien gardés avec le dindon

Pastis Ducazaux (49)

Les enfants peuvent faire la cuisine aussi à la Ferme découverte Ducazaux

Sur le chemin, on croise des œuvres d’artistes qui se marient très bien avec le paysage.

IMG_1928

Salle de la Ferme découverte Ducazaux

Pour tout savoir : www.ducazaux.com

Ferme Découverte DUCAZAUX
Jean Marie & Nadine Ducazaux
1117 route de Tibaille
40360 Donzacq
Tél. : 05.58.89.88.17

Quel est votre pastis landais préféré ??? laissez moi votre commentaire !!

Pour plus d’information touristique autour de Donzacq : www.landes-chalosse.com

Pour plus d’information sur les Landes : www.tourismelandes.com

 

Vous avez aimé ? Voici d'autres articles qui devraient vous intéresser !